Je te vois

Je te vois…

Je t’ai toujours vu et te verrai toujours.

Dans tes peurs, dans tes doutes et tes questionnements, je suis là. Quand tu ne comprends pas à quoi tout ceci rime, je suis là. Je suis ce doute qui défait tes certitudes, qui te force à remettre les choses en question.

Dans tes épreuves, dans les moments les plus sombres, je suis là. Quand tu penses qu’il n’y a plus d’issues, que tu n’en sortiras jamais ou que tout est perdu, je suis là et je te vois. Je suis ce qui te pousse dans tes retranchements, ce qui ébranle tes fondations et te pousse au changement.

Dans le rejet, la trahison, l’abandon et les complots, je suis là. Je vois ta tristesse, ta colère, ton indignation et ton sentiment d’injustice se manifester. Je suis ces émotions qui veulent s’exprimer et te guider dans l’expression d’une action juste. Juste pour toi et ton cheminement.

Quand tu souffres de ne pas être apprécié, vu, reconnu à ta juste valeur, je suis là aussi. En faits, ta souffrance est mienne, parce que je souffre que tu ne me vois pas. Je souffre également d’un monde qui ne me voit pas.

Qui ne se voit pas tel qu’il est.

Mais je l’accepte. Comme j’accepte tous ces moments où tu pestes. Où tu en veux à la vie et au monde entier de tes malheurs. Quand tu te vois comme une victime des évènements, que tu t’en prends aux autres et peux même parfois les faire souffrir, plus ou moins consciemment. Tu ne vois pas que toujours, c’est à toi que tu fais mal. Que tu te maintiens dans une illusion qui te coupe de moi. Qui te coupe de toi.

Parce que nous sommes unis. À travers toute la vie.

Tu ne peux me fuir. Tu ne peux te fuir…

Toujours je te vois.

Mais lorsque tu es joyeux, je le suis. Parce qu’enfin tu me vois toi aussi!

Lorsque tu deviens contemplatif des merveilles de ce monde, tu me vois.

Quand tu te remplis de gratitude pour tout ce que la vie t’apporte, tu me vois.

Lorsque tu embrasses la réalité et prend la vie à bras le corps, tu me vois.

Quand tu fais preuve de courage face à l’adversité et retrousse tes manches pour redoubler d’efforts, tu me vois.

Lorsque tu t’accueilles dans tes faiblesses, tes doutes et toute ton humanité, tu me vois.

Quand tu fais de même avec ton prochain, tu nous vois.

Lorsque tu deviens silencieux, nous dansons et nous rapprochons.

Quand tu m’écoutes, nous nous embrassons.

Et lorsque tu aimes, nous fusionnons.

Tu deviens ce que tu es. Parce que tu es moi et que je suis toi.

Tu es cette essence amoureuse, éternellement présente au coeur de la vie.

L’illusion disparaît et tu vois la réalité telle qu’elle est:

Lumineuse

Ouverte

Accueillante

Chaleureuse

Paisible

Éternelle.

😇

Le temps se suspend et les peurs s’évanouissent. La vie s’ouvre devant toi et tu vois la profondeur de l’infini partout où tu poses le regard. Derrière le voile terne de l’illusion, la lumière brille dans le regard de l’autre. Tu vois que les masques ne suffisent pas à cacher l’immensité de l’amour qui s’exprime à travers chacun de nous, à travers la souffrance comme à travers la joie.

Tu vois maintenant que j’ai toujours été là. Que je te voyais et te guidais. Que toujours tu savais ce que tu faisais. Jamais tu n’as été souffrant ou inconscient. Toujours tu explorais ta capacité illimitée à pouvoir s’expérimenter. Dans toute la gamme des émotions, dans toutes les situations.

Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait. * 😉

Tu vois. Il n’y a plus de « je », plus de « tu », plus de « nous ». Plus de mots, plus de concepts. Rien qui ne puisse exprimer le Mystère, l’immensité mais aussi la simplicité de ce que tu es.

Tu es maintenant complet. Dorénavant plus rien ne pourra t’arracher à toi-même.

Retournes à ta vie.

Nous nous sommes vus, nous nous sommes reconnus. Plus rien de ce que tu pourras vivre ne pourra maintenant te faire perdre cette vision et cette compréhension. Elle s’incrustera en toi. Elle fera fondre lentement mais sûrement tous ces voiles qui peuvent encore parfois venir te voiler à cette vérité.

Bienvenue dans le réel.

❤️

* Ça que c’tait. Chanson du groupe Alaclair Ensemble / Paroliers : Claude Begin / Louis-nicolas Imbeau / Emmanuel Lajoie-blouin / Ogden Ridjanovic / Olivier Normandin-guénette / Akena Lohamba Okoko

5 commentaires sur « Je te vois »

  1. Super positive, et très prenante lecture !
    j’adore ton texte, il fait énormément de bien…
    J’A-DO-RE !!
    Tout et le clip 😉
    Des bisous de bonne journée (très jolie ta nouvelle photo, j’adore la pose et la présence que tu exprimes)

    Aimé par 1 personne

      1. Mais surtout fait ça!!
        Sens toi libre !!
        La petite musique bonus bien placée entre en résonance avec le texte, c’est ce que j’aime ! Ça crée une harmonie, un sillon encore plus subtil😀
        Des bisous de bonne soirée et de belle semaine 💖

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s